• Tous les jeunes méritent d'être encouragés tout le long de leurs études, de leur vie. La période de l'adolescence n'est pas facile, les jeunes se cherchent, doutent, manquent de repères parfois, manquent de confiance en eux, ils ont besoin qu'on les cadre ou recadre pour certains, qu'on leur montre le bon chemin, qu'on croit en eux pour qu'ils croient en eux même..qu'on les écoute, qu'on y consacre du temps..Car tous ont un potentiel énorme et tous ont des projets et vont réussir...Je crois au potentiel de chaque jeune...‪#‎JesuisProviseur‬

     

    Le Proviseur toujours à l'écoute de ses élèves..


    votre commentaire
  •  

    Actuellement le harcèlement scolaire fait beaucoup débat. L'éducation nationale et à travers elle, les chefs d'établissement sont beaucoup critiqués pour leur manque de vigilance, de soutien et d'écoute des élèves et de leurs parents.

    Il ne faut pas généraliser, il y a beaucoup de chefs d'établissement avec leurs équipes pédagogiques et éducatives qui assurent avec dévouement un suivi rigoureux de leurs élèves pour les guider vers la réussite et en étroite collaboration avec les parents d'élèves.

    L'adolescence n'est pas une période facile, où le jeune se pose beaucoup de questions sur tout, se cherche, peut vite avoir des comportements déviants voire violent envers les autres et lui même ! L'établissement scolaire est le lieu idéal pour l'apprentissage des connaissances mais aussi des valeurs humaines et citoyennes où doit régner l'ordre et la discipline mais aussi un climat serein, de confiance et de sécurité afin que chaque élève, aussi différent qu'il soit, puisse travailler, progresser pour réussir et s'épanouir...

    C'est la mission de l'école, c'est la mission de l'éducation nationale, c'est la mission des chefs d'établissement...c'est ma mission...merci aux parents d'élèves pour votre confiance et soyez assurés de tout mon dévouement pour la réussite de vos enfants, mes élèves.
    Le Proviseur
    # je suis Proviseur.

     


    2 commentaires
  •  

    Journée spéciale Karaté au lycée Jacques Prévert de Longjumeau

    Des cours d'initiation au Karaté et à la self-défense animés par Le Proviseur karatéka pour travailler sur les gestion du stress face aux études et aux examens, lutter contre toutes formes de violences chez les élèves, notamment le harcèlement scolaire en renforçant le sentiment de confiance en soi, cela se passera le Mardi 3 Mars 2015 au lycée Jacques Prévert de Longjumeau.

    Une journée spéciale Karaté, avec une séance d'initiation à la self-défense à la pause de midi, dans le cadre de l'association sportive du lycée, avec la présence (à confirmer) de Franck Delay,comédien et chanteur, ancien des 2Be3, et pratiquant d'arts martiaux.
    Dans l'après-midi, le Proviseur reçoit Patrick Rosso, le directeur technique de la fédération de karaté et disciplines associées, pour parler d'actions de développement du karaté dans l'éducation nationale.
    Et en fin de journée, à partir de 15h30 au dojo Rigoulot du parc des sports Langrenay de Longjumeau, le proviseur animera une séance d'initiation au Karaté aux élèves de seconde dans le cadre de l'option facultative EPS du lycée, avec la présence amicale de professeurs de karaté diplômés d'Etat gradés (2ème Dan, 3ème Dan, 4ème Dan...). Un grand merci d'avance à tous ces karatékas d'avoir accepter mon invitation.

    Les valeurs enseignées dans un dojo sont identiques aux valeurs enseignées dans un établissement scolaire.
    MEIYO (l'Honneur) : C'est suivre un code moral et avoir un idéal de manière à se comporter dignement et respectablement.

    CHUJITSU (la Fidélité) : C'est le devoir et la nécessité incontournables de tenir ses promesses et de remplir ses engagements.

    MAKOTO (la Sincérité) : C'est la qualité de celui qui ne déguise ni ses sentiments, ni ses pensées, de celui qui sait être authentique.

    YUKI (le Courage) : C'est la force d'âme qui fait braver le danger et la souffrance. La bravoure, l'ardeur et surtout la volonté sont les supports de ce courage.

    SHINSETSU (la Bonté) : C'est une des marques du courage. Elle dénote une haute humanité et nous pousse à être respectueux de la vie.

    KYOKEN (l'Humilité) : C'est savoir être modeste, exempt d'orgueil et de vanité.

    TADASHI (la Droiture) : C'est suivre la ligne du devoir et ne jamais s'en écarter. Elle nous permet de prendre sans aucune faiblesse une décision juste et raisonnable.

    SONCHOO (le Respect) : C'est savoir traiter les personnes et les choses avec déférence. C'est le premier devoir d'un Budoka

    SEIGYO (le Contrôle de Soi) : C'est la qualité essentielle d'une ceinture noire car elle conditionne toute son efficacité. Le code d'honneur et la morale traditionnelle enseignée par le Karaté Do sont basés sur l'acquisition de cette maîtrise.

    Le Proviseur karatéka

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires